Gouvernement du Québec
Outils et publications

Cadres de référence et guides


Cadres de référence

La collection « cadres de référence et guides techniques » comprend des ouvrages qui présentent des réflexions, des concepts et des définitions qui visent à former un langage et à proposer une façon d’agir en troubles graves du comportement.

Ce document fait état des connaissances et des pratiques idéales actuelles afin de recruter, de diminuer le roulement de personnel et contribuer à leur bien-être dans le cadre de leurs fonctions. Reconnaissant l’expertise des ressources humaines dans leur domaine, ces travaux portent sur ce qui est propre au travail en TGC dans la gestion et la supervision des employés de ces services.


Premier document de la communauté de pratique en TGC|DP, le protocole d’identification des personnes présentant une déficience physique et manifestant un TGC vise à outiller les équipes en TGC|DP afin qu’elles puissent identifier, selon une démarche rigoureuse, les personnes ayant une DP et manifestant des TGC. Ce document permet aux équipes des CISSS et des CIUSSS d’avoir une compréhension et une définition (ou vision) communes des situations de TGC en DP en s’appuyant dans un premier temps sur une définition inclusive de la DP puis sur une définition multi missions des TGC. Cette définition est ensuite opérationnalisée pour s’assurer d’une compréhension et d’une application communes.


Ce guide est un outil de sensibilisation, d’analyse et d’orientation clinique traitant de la déviance contrefaite chez les adolescents et les adultes autistes ou ayant une déficience intellectuelle (DI). Il vise à soutenir la réflexion clinique et la prise de décision chez les équipes multidisciplinaires en ce qui concerne les comportements sexuels problématiques.

Ce document présente l’ensemble des hypothèses cliniques répertoriées dans la littérature scientifique concernant le concept de déviance contrefaite en DI, en DI-TSA et en TSA sans DI, ainsi que d’autres hypothèses relevant d’observations en pratique clinique. Ce document se veut concret et décrit donc les hypothèses en détail, les illustre par des vignettes cliniques et propose pour chacune différents types d’interventions (individuelles, environnementales, multidisciplinaires et organisationnelles)


Les personnes autistes ou ayant une déficience intellectuelle qui sont en situation de TGC présentent des profils complexes et variés. Par ailleurs, leurs comportements problématiques ont des impacts non seulement sur eux, mais également sur leurs proches et même sur la communauté. Ces particularités constituent un défi de taille pour les établissements qui doivent offrir des services spécialisés, intensifs et multidisciplinaires afin de répondre aux besoins des usagers.

Le présent guide propose un modèle de performance clinique et organisationnelle multidimensionnel, complémentaire à la mesure des composantes essentielles présentées dans le Guide pratique en TGC.

Développés pour les services en TGC, les indicateurs qui le composent reflètent les spécificités de ces services. Une démarche pour le déployer et tirer bénéfice des résultats obtenus est aussi proposée.


Depuis plusieurs années, le SQETGC et les établissements du RSSS œuvrant en DI‐TSA s’intéressent aux enjeux résidentiels pour la clientèle en situation de TGC. Tous sont conscients que l’organisation et les services offerts au sein d’un milieu de vie ont une influence déterminante pour l’intégration et la participation sociales de la personne. Le SQETGC a d’ailleurs produit en 2013 un cadre de référence préliminaire à ce sujet, préconisant l’emploi de « solutions résidentielles personnalisées ».


Le présent cadre de référence a été élaboré pour soutenir le déploiement et l’actualisation du Plan de transition en TGC (PTr‐TGC), et de son processus, dans les établissement du RSSS du
Québec. L’élaboration d’un plan de transition lors d’un changement de milieu de vie (ressource d’hébergement, service d’activité de jour, programme, milieu scolaire, milieu de
travail, etc.) pour une personne autiste ou ayant une déficience intellectuelle (DI) et en situation de troubles graves de comportement (TGC) est l’une des composantes essentielles du Guide de pratique en TGC.


Rédigé par un groupe de travail dont le mandat a culminé avec cette publication, ce protocole permet de guider les établissements dans l’identification des personnes qui manifestent un TGC. Validé par la communauté de pratique en TGC, ce document est destiné aux responsables de l’adoption des outils de collecte de données dans les établissements du RSSS.

De plus, le groupe de travail s’est assuré de présenter un protocole réaliste et applicable dans les établissements. Enfin, le document définit les étapes du processus, les responsabilités de chacun, les critères, ainsi que les outils cliniques permettant l’identification des personnes en situation de TGC.


Le présent document guide le développement et l’actualisation des activités de jour valorisantes pour les personnes en situation de TGC. Il a été élaboré en tenant compte de la
prémisse selon laquelle un faible niveau de qualité de vie chez une personne peut favoriser la manifestation de TC ou de TGC. En effet, les occupations constituent une dimension
importante de la qualité de vie de la personne. Elles peuvent représenter des occasions de valorisation de soi par l’adoption de rôles sociaux favorisant l’inclusion de la personne
dans sa communauté.


Les établissements du RSSS du Québec ont comme mission d’offrir des services d’adaptation et de réadaptation aux usagers autistes ou ayant une déficience intellectuelle. Or, il est bien documenté qu’une certaine proportion de ces usagers pourrait se retrouver, dans certaines circonstances, en situation de troubles du comportement (TC), voir même
de troubles graves du comportement (TGC). Chacun des établissements concernés se doit donc de mettre en place un dispositif de services afin de répondre, au mieux, aux besoins
de ces personnes.

Le modèle de Plan de développement de l’expertise vise à soutenir les gestionnaires dans l’amélioration des services offerts à ces personnes, afin de réduire, gérer et prévenir les TGC.

+


Ce deuxième tome du « Modèle de plan de développement de l’expertise en TGC » propose un ensemble de procédures et d’outils complémentaires aux éléments présentés dans les
rubriques « Comment le faire? » du premier tome.


S’inspirant des travaux initiaux menés par Dorothy Griffiths (1998) et William I. Gardner (2002), le SQETGC a, depuis une quinzaine d’années, développé et diffusé un modèle clinique d’identification des causes probables des troubles graves du comportement (TGC) chez les personnes autistes ou ayant une déficience intellectuelle (DI). Ce modèle, appelé Analyse et l’intervention multimodales (AIMM), intègre les principes de l’approche positive et de qualité de vie de la personne et permet, sur la base des hypothèses causales et globales élaborées, de mettre en branle des stratégies d’intervention ciblées dont on peut ensuite évaluer l’efficacité et la pertinence à travers le monitorage.


Exercer le rôle d’intervenant auprès d’une clientèle présentant des troubles graves de comportement constitue pour plusieurs un défi professionnel stimulant. Toutefois, c’est aussi un rôle qui comporte un niveau élevé d’exigences, lié à la complexité des situations à gérer et à leur imprévisibilité. Dans un tel contexte, il n’est pas rare que ces intervenants soient impliqués (comme témoins ou parfois victimes) dans des événements susceptibles d’entraîner chez eux des réactions psychologiques ou physiques significatives, pour lesquelles un soutien spécialisé peut s’avérer nécessaire.

Cet ouvrage permet de comprendre comment et pourquoi se développent des réactions de nature traumatique chez les intervenants confrontés à des événements critiques. De plus, il soumet des recommandations permettant de structurer et d’implanter des mécanismes de soutien appropriés pour les personnes qui en sont victimes.


Depuis sa création, le SQETGC privilégie une approche de prévention des épisodes de troubles graves du comportement (TGC). dans la mesure où les modalités d’analyse et d’intervention portent sur de multiples facteurs internes et externes à la personne et visent par conséquent à réduire ou à éliminer l’effet des causes du TGC. À ce titre, les actions mises de l’avant sont tout à fait compatibles avec la prévention tertiaire. Par ailleurs, dans l’optique d’adopter une approche préventive globale, il paraissait souhaitable, voire indispensable pour le SQETGC et les CRDITED, de s’interroger sur les conditions propices à agir en amont des TGC, donc à identifier les facteurs de risque pouvant être à la source des troubles du comportement (TC) tout autant que les facteurs de protection permettant d’agir de manière à empêcher l’apparition des TC et des TGC.


Issu de la collaboration entre Diane Buisson, B. Ps., Monique Rondeau, M. Ps., et Guy Sabourin, Ph. D., et de plusieurs années de travail, le guide technique de suivi des interventions en TGC (troubles graves du comportement) vise à développer l’expertise en TGC dans divers établissements offrant des services à des personnes ayant une DI (déficience intellectuelle) ou un TED (trouble envahissant du développement) et présentant des TGC.

Le « Suivi des interventions en troubles graves du comportement (TGC) » constitue une part essentielle d’une démarche d’analyse et d’intervention multimodales. L’objet de ce guide technique est d’en faciliter la compréhension et de fournir un cadre pour en simplifier l’actualisation.


Guide d’orientations cliniques

Ce guide propose des interventions éducatives et thérapeutiques adaptées aux personnes présentant une DI ou un TSA afin de soutenir et d’accompagner les personnes elles-mêmes, mais aussi leur famille et leurs proches. Les orientations cliniques qui y sont présentées sont destinées à des professionnels ou à des
équipes d’intervenants spécialisés accompagnant des adolescents ou des adultes présentant une DI ou un TSA et ayant des comportements sexuels inappropriés, des problématiques sexuelles liées au phénomène de déviance contrefaite ou des troubles graves de la sexualité (TGS).


Ce document remplace le guide en ligne « Comportements sexuels inappropriés et troubles graves de la
sexualité chez les personnes présentant une déficience intellectuelle – Orientations cliniques » élaboré en
2007 par Yves Claveau, Carole Boucher et Gaëtan Tremblay.


Plus d’une vingtaine de professionnels et d’experts pour vous soutenir
En savoir plus
Déposez vos idées dans notre boîte à suggestions
En savoir plus
Près de 300 outils répertoriés!
En savoir plus